Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Samedi 19/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



-Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu, ce dimanche, des messages de condoléances de nombre de Rois et Présidents, suite au décès de l'ex-Président de la République, le moudjahid Abdelaziz Bouteflika, selon la Présidence de la République. Ces messages émanent du Serviteurs des deux Lieux Saints de l'Islam, le Roi Salmane Ben Abdelaziz, de son Prince héritier, Mohamed Ben Salmane, du Roi du Maroc, Mohamed VI et du Président tunisien Kais Saied………………………………………………………. -Le président français, Emmanuel Macron, a qualifié l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika, dimanche 19 septembre, de "figure majeure" de l'Algérie contemporaine durant ses vingt années au pouvoir. Dans un communiqué publié, ce dimanche, par l'Elysée, le chef de l'Etat français a adressé "ses condoléances au peuple algérien" et déclaré rester "engagé à développer des relations étroites d'estime et d'amitié entre le peuple français et le peuple algérien". "Engagé dans la lutte pour l'indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l'Algérie. Devenu chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle", ajoute Emmanuel Macron……………………………………………………. -Le coup d'envoi de la "Semaine de l'Indonésie 2021" a été donné dimanche à Alger avec une exposition polyvalente à l'image de la grandeur de l'histoire et des multiples facettes culturelles du "plus vaste archipel du monde". Programmée à l'Hôtel Radisson Blu, sis au quartier de Hydra à l'occasion des célébrations du 76 anniversaire de l'indépendance de l'Indonésie, "La semaine de l'Indonésie 2021" intervient également dans le cadre des relations et des échanges amicaux qu’entretiennent l’Algérie et l'Indonésie..................................................................... -.-Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, participe à New York au Segment de haut niveau de la 76ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies du 20 au 28 septembre 2021, à indiqué ce dimanche un communiqué du ministère. "Sous la présidence de M. Abdulla Shahid, ancien ministre des Affaires étrangères des Maldives, cette session est placée sous le thème : +Miser sur l’espoir pour renforcer la résilience face au COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l'Organisation des Nations Unies+", précise le ministère............................................................................................................. --Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, a présenté, ses condoléances à la famille Bouteflika. « Le destin a décidé de faire disparaître Abdelaziz Bouteflika avec l’ouverture de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies pour nous rappeler son rôle important et ses succès diplomatiques, notamment lors de sa présidence de la 29e session », a-t-il écrit dans un tweet, ce dimanche 19 septembre 2021. La 29ème session des Nations Unies s’est déroulée entre 1974 et 1975 à New York, présidée par Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères de l’Algérie. Lors de sa session, Bouteflika avait réussi à obtenir de la communauté internationale la mise à l’écart du régime de l’Apartheid d’Afrique du Sud. Ramtane Lamamra, pour rappel, a été le dernier ministre des Affaires étrangères d’Abdelaziz Bouteflika, avant sa démission le 2 avril 2019, après des marches populaires réclamant son départ et rejetant le projet d’un cinquième mandat présidentiel, défendu à l’époque par le FLN. Le 13 mars 2019, Ramtana Lamamra a été nommé vice-premier ministre, en plus de son poste de ministre des Affaires étrangères, pour assister Noureddine Bedoui, alors dans l’embarras en raison des manifestations de rue particulièrement hostiles à Bouteflika et à son clan. Lamamra a été également désigné, pendant un mois entre février et mars 2019, ministre d’Etat, conseiller spécial auprès du président de la République pour les Affaires diplomatiques.