Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Dimanche 06/09/2021

<< septembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1



-Réagissant au coup d’Etat opéré, hier en Guinée (Alpha Condé – qui effectue un troisième mandat après avoir amendé la Constitution qui prescrivait deux) déposé par le colonel Mamady Doumbouya, chef du Groupement des forces spéciales (GPS) , l’Algérie affirme suivre «avec une profonde préoccupation la situation prévalant actuellement en République de Guinée», écrit un communique du ministère des affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger (MAECNE), rendu public, ce lundi. Le document souligne que l’Algérie «réaffirme son attachement aux principes cardinaux de l’Union Africaine, notamment le rejet de tout changement anticonstitutionnel de Gouvernements tel qu’énoncé par la Décision d’Alger de 1999 et réaffirmé par la Charte Africaine de la Démocratie, des élections et de la Gouvernance ». «L’Algérie considère que les causes qui ont provoqué ce changement anticonstitutionnel doivent trouver des solutions consensuelles issues d’un dialogue responsable ayant pour objectif d’assurer le respect de la souveraineté, de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale de la Guinée ainsi que tous les acquis du peuple guinéen frère», poursuit la même source. Et de faire savoir que « L’Algérie coordonnera avec les autres pays membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine dans le contexte de la mise en œuvre de l’Acte Constitutif de l’organisation continentale et de ses positions pertinentes en la matière», non sans formuler, enfin, le vœu que «la République de Guinée surmontera rapidement cette épreuve et réitère l’assurance de sa solidarité fraternelle avec le peuple guinéen avec lequel elle entretient des relations historiques marquées du sceau de l’amitié et de la coopération», a conclu le communiqué……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. - Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, M. Ramtane Lamamra, a été reçu, dés son arrivée dimanche à Niamey, par le président nigérien Mohamed Bazoum, dans le cadre de sa visite de travail en République du Niger en qualité d'envoyé spécial du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. A cette occasion, M. Lamamra a transmis au président Bazoum, un message d’amitié et de considération de la part de son frère le président Tebboune, portant sur la réaffirmation de la nature stratégique et exceptionnelle des relations bilatérales ainsi que sur la disponibilité et la volonté des deux pays de conjuguer leurs efforts aux plans bilatéral et multilatéral pour faire face aux défis communs du continent en général et de la région sahélo-saharienne en particulier. Les deux parties se sont félicitées de l’excellente qualité des relations historiques d’amitié, de coopération, de solidarité et de bon voisinage liant les deux pays, tout en réaffirmant leur engagement et leur détermination à poursuivre les efforts en vue de promouvoir la coopération bilatérale dans le prolongement des conclusions ayant marqué la récente visite du président Bazoum en Algérie. En outre, l’audience a donné lieu à un échange fructueux sur la situation prévalant dans la bande sahélo-saharienne marquée par la recrudescence de la menace terroriste et les voies et moyens susceptibles de renforcer les réponses qui y sont apportées aux niveaux régional et continental. Les deux parties ont également abordé les crises prévalant en Libye et au Mali, ainsi que les questions d’actualité sur l’agenda de l’Union africaine(UA). Les échanges ont été marqués par une large convergence des vues et une volonté commune d’œuvrer au renforcement de la tradition de consultations et de coordination sur toutes les questions d’intérêt commun entre les deux pays.