Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Relations internationales (et Activités diplomatiques)

Journe du Mercredi 09/02/2023

<< février 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3



-Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, en qualité de représentant du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a pris part jeudi au 32ème Sommet du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (MAEP) dont les travaux se sont déroulés par visioconférence, indique un communiqué du ministère. Ce sommet, qui se tient sous la présidence du président de la Sierra Leone Julius Maada Bio, en préparation de la 36ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine prévue à Addis-Abeba les 18 et 19 février courant, a été sanctionné par l’adoption de plusieurs documents dont le rapport annuel sur l’état de la gouvernance en Afrique, selon le même document. Dans son allocution, R. Lamamra a mis en avant l’attachement de l’Algérie aux finalités de l’Architecture Africaine de Gouvernance en soulignant son apport dans la promotion de la stabilité, du développement et du bien-être des peuples africains. Il a, à cet égard, fait observer que le MAEP qui célèbre cette année le 20ème anniversaire de son lancement, a enregistré à son actif de nombreuses réussites qui le prédispose à assumer un rôle essentiel dans la mise œuvre de l’agenda continental 2063. Dans cette perspective, il a exprimé la satisfaction du Président Tebboune pour les adhésions volontaires croissantes des pays africains au MAEP qui le rapproche de l’universalité, ainsi que des progrès dont font état les rapports concernant le Niger et Djibouti, ajoute le communiqué. Le Chef de la diplomatie algérienne a conclu en réitérant l’engagement panafricaniste du Président Tebboune et sa ferme volonté d’imprimer un nouvel élan aux contributions de l’Algérie en faveur de la stabilité politique et du développement économique de l’Afrique, gage d’une paix et d’une stabilité durables sur le continent, en cette année de célébration du 60ème anniversaire de la fondation de l’Organisation de l’Unité Africaine, dont l’Union Africaine est la continuatrice, conclut le ministère....................................................... - François Delmas, porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, a réagi dans un point de presse à l’affaire Bouraoui en déclarant « Paris entend continuer à approfondir ses relations avec Alger malgré les frictions liées au retour en France d’une franco-algérienne qui devait être expulsée vers l’Algérie via la Tunisie ». Le porte-parole du MAE français rajoute « Amira Bouraoui est une ressortissante française et à ce titre, les autorités françaises exercent leur protection consulaire. Il s’agit d’une procédure qui ne ressort d’aucune manière de l’ordinaire »....................................... -Le Président de la République sahraouie et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali a renouvelé jeudi la confiance en le Premier ministre, M. Bouchraya Bayoun et l'a chargé de former le gouvernement, a indiqué l'Agence de presse sahraouie (SPS).