Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Histoire

Journe du Vendredi 26/06/2021

<< juillet 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6



-L’ancien député Nourredine Ait Hamouda a été arrêté, ce 26 juin, à Bejaïa annonce la Ligue algérienne des droits de l’Homme (LADDH). Selon la LADDH, l’ancien député a été arrêté par des agents de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) au niveau de l’hôtel Alloui à Tichy à Bejaia. « Invité à un café littéraire, Nourredine Aït Hamouda a été arrêté à l’instant par les agents de le brigade de recherche et d’intervention (BRI) au niveau de l’hôtel Alloui à Tichy à Bejaia », lit-on dans le communiqué de la LADDH publié sur sa page facebook. Pour l’heure, on ne connait pas les raisons officielles de cette interpellation, mais on suppose qu’elle est en liaison avec son passage sur El Hayat TV et la polémique qui a suivi l’entretien qu’il avait accordé à la chaine suspendue depuis mercredi dernier. Noureddine Aït Hamouda, fils du colonel Amirouche, avait accusé, dans une interview accordée à El Hayat TV, l’Emir Abdelkader d’avoir prêté allégeance à la France après la fin de la résistance populaire contre l’armée française en 1847. « Sa famille perçoit à ce jour des allocations de la France. Au château d’Amboise (où l’Emir Abdelkader fut mis en résidence surveillée), l’épouse de l’Emir embrassa la main de Napoléon III. Je ne dis pas que l’Emir était un traître, mais il a été condamné par l’Histoire. Il avait combattu la France avant de se mettre à ses côtés », a-t-il lâché. La Fondation Emir Abdelkader a vite réagi et a appuyé la démarche d’un collectif d’avocats pour poursuivre Noureddine Aït Hamouda en justice. La chaine de télévision El Hayet s’est vue, quant à elle, infliger la sanction d’une suspension de ses programme et son accréditation pendant une semaine.