Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Finances

Mois du 09/2023

<< juin 2024 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5



  • 25-09-2023
    -Présentant, lundi 25 septembre 2023 , les détails du PLFR devant la Commission des finances et du budget de l'Assemblée populaire en présence du président de la commission Saad Bghidja, le ministre des Finances, Laziz Faïd, a précisé que les recettes budgétaires devraient passer de 7.901,9 milliards (mds) de DA (LF 2023) à 8.926,0 mds DA prévues dans le PLFR 2023, soit une hausse de 12,97 % par rapport aux prévisions contenues dans la loi de finances 2023. Il est ainsi attendu une augmentation des recettes budgétaires, grâce notamment à une hausse de la fiscalité pétrolière, de 557,8 mds de DA, passant à 3.856,3 mds DA, contre 3.298,5 mds DA prévue dans la LF pour 2023.
  • 23-09-2023
    -Le Conseil Monétaire et Bancaire, lors de sa session ordinaire tenue le 21 septembre 2023, sous la présidence de M. Saleh Eddine Taleb, Gouverneur de la Banque d’Algérie, a adopté le projet de règlement relatif aux conditions d’autorisation, de constitution, d’agrément et d’exercice des bureaux de change", informe un communiqué de la Banque d'Algérie. L’adoption de ce texte s’inscrit, selon la BA, dans le cadre "d’une démarche progressive qui vise, dans une première étape, à créer les conditions idoines à même de favoriser le déploiement d’un vaste réseau national de bureaux de change, pour faciliter les opérations de change au large public". A ce titre, le champ d’activités de ces bureaux "englobera plusieurs opérations, notamment, celles portant sur le droit ou allocation de change au profit des résidents, pour voyages touristiques ou professionnels à l’étranger, frais d’études et de stage, etc...", précise le communiqué. Cette étape cruciale de mise en place d’un "réseau organisé et régulé" d’établissements offrant des services de change sécurisés, sera suivie par une révision du corpus régissant ces opérations de change, en adéquation avec l’évolution économique et sociale de notre pays, ajoute la Banque d'Algérie. Ce règlement "constitue le premier d’une série de textes d’application de la Loi monétaire et bancaire n 23-09 du 21 juin 2023 et sera suivi par d’autres règlements, qui seront promulgués successivement", précise-t-on de même source.
  • 20-09-2023
    -Algerian Union Bank" (AUB), première banque algérienne ouverte à l'étranger, a été inaugurée mercredi dans la capitale mauritanienne, Nouakchott, dans une démarche à caractère géostratégique pour l'Etat algérien sur les plans économique et politique, en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à faciliter l'investissement et les échanges commerciaux entre l'Algérie et les autres pays africains. Le ministre des Finances, Laaziz Faid, le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, ont supervisé l'inauguration du nouvel établissement financier, aux côtés du ministre mauritanien des Finances, Isselmou Ould Mohamed M'Bady et celui du Commerce, de l'Industrie, de l'Artisanat et du Tourisme, Lemrabott Ould Bennahi, du gouverneur de la Banque centrale mauritanienne, Mohamed Lemine Ould Dehbi et du président de l'Union nationale du patronat mauritanien, Mohamed Zine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, en présence de l'ambassadeur d'Algérie en Mauritanie, Mohamed Benattou. Algerian Union Bank, dont le siège se situe au cœur de la capitale Nouakchott, est le fruit d'un partenariat entre quatre banques publiques algériennes: le Crédit populaire d'Algérie (CPA, avec 40% du capital), la Banque extérieure d'Algérie (BEA, 20%), la Banque nationale d'Algérie (BNA, 20%) et la Banque de l'Agriculture et du Développement rural (BADR, 20%) avec un capital total de 50 millions de dollars. Cette visite constitue aussi une occasion pour les deux ministres de discuter de nouvelles opportunités de partenariat entre l'Algérie et le Sénégal et d'élargir la coopération dans plusieurs secteurs. Elle intervient, selon le ministère, dans le cadre de "l'engagement du gouvernement pour renforcer la coopération avec les pays voisins et renforcer les liens bilatéraux solides", ajoutant que cela traduit "le dévouement dans la réalisation du développement durable et le renforcement de la stabilité économique dans la région". De plus, cela doit permettre, selon le ministère des Finances, "d'ancrer des relations de coopération au bénéfice mutuel au profit des deux parties, l'algérienne et la mauritanienne et l'algérienne et la sénégalaise dans les secteurs économique, financier et commercial, ainsi que de promouvoir les échanges commerciaux et le soutien à l'investissement dans divers secteurs, en plus du renforcement des expertises communes".
  • 18-09-2023
    -Des gouverneurs de banques centrales arabes et des responsables du secteur financier ont mis l'accent, ce lundi à Alger, sur l'importance d'investir les excédents budgétaires arabes dans les pays arabes, et de renforcer le rôle des organisations de développement économique et financier arabes dans la coordination des politiques économiques communes, saluant les pas franchis par l'Algérie en matière de diversification de l'économie et de promotion de l'investissement.
  • 17-09-2023
    -Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a réitéré ce dimanche à Alger, lors de l'ouverture de la 47e réunion annuelle des gouverneurs des banques centrales et des institutions monétaires arabes, la pleine disposition de l'Algérie à soutenir tous les efforts visant le renforcement de la coopération arabe, saluant le soutien constant du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, à ces efforts. Concernant l'Algérie, A. Benabderrahmane a indiqué que les indicateurs macroéconomiques et financiers du pays ont connu "une évolution remarquable" en dépit des crises qu'a connues le monde. Le PIB, après sa réévaluation à travers le rebasage, a atteint 233 milliards USD en 2022 et celui moyen par habitant 5187 USD de la même année. La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un excédent de 26 milliards USD en 2022 et devrait se poursuivre avec la même cadence en 2023 en dépit du recul des prix des hydrocarbures par rapport à 2022 ...................................................................................... - Lancé il y a trois ans, le marché des produits bancaires islamiques enregistre un fort taux de croissance, porté notamment par une demande soutenue, face à une offre diversifiée de produits et services que propose une douzaine d’établissements bancaires publics et privés. Selon des données récentes de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), les dépôts bancaires totalisent "un peu plus de 700 milliards (mds) de Da" collectés par quelques 600 points de vente, entre agences dédiées et fenêtres islamiques au niveau des agences classiques réparties au niveau du territoire national. "Cela porte à plus de 4% la part des dépôts bancaires islamiques dans les ressources globales collectées par les banques de la place, contre un peu plus de 1% il y a cinq ans", a indiqué à la presse Sofiane Mazari, président du Comité finance islamique à l’ABEF.
  • 12-09-2023
    - L'Algérie préside la première réunion en présentiel du groupe de travail de l'AFROSAI (Organisation africaine des institutions supérieures de contrôle des finances publiques), sur l'indépendance des ISC (Institutions supérieures de contrôle), à l'hôtel El-Aurassi à Alger. - -Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a nommé, ce mardi, Abdelhafid Bakhouche au poste de Directeur général (DG) des Douanes, en remplacement de Noureddine Khaldi, dont il a été mis fin aux fonctions.