Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Agriculture (et Pêche)

Journe du Samedi 10/09/2023

<< décembre 2023 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5



-La consommation de viandes rouges et blanches a connu une baisse significative en Algérie depuis la hausse des prix. Pour parer à cette baisse graduelle du pouvoir d’achat, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural en Algérie annonce une décision m visant à stabiliser les prix des viandes sur le marché national : l’ouverture de l’importation aux acteurs économiques privés. Cette initiative permettra l’importation de viande bovine, ovine, et de volaille fraîche, congelée et/ou réfrigérée. Les importateurs intéressés peuvent soumettre leurs demandes en ligne via un site web dédié du 10 septembre au 20 septembre. Il est important de noter que cette autorisation n’est pas de nature ponctuelle, les importateurs doivent présenter un programme annuel d’importation. En plus des viandes blanches, l’Algérie permet également l’importation de viandes bovines fraîches, réfrigérées et conditionnées sous vide. De plus, les importateurs ont pareillement la possibilité d’importer de la viande ovine fraîche, réfrigérée et congelée. Cette « ouverture des vannes » pour les importations de viandes concerne à la fois les opérateurs publics et privés. Elle intervient dans un contexte difficile pour les filières avicoles, bovines et ovines locales, qui ont été durement touchées par divers facteurs, impactant la capacité de production nationale. Les phénomènes météo particulièrement extrêmes qui ont touché l’Algérie ces dernières semaines, telles que la canicule et les pluies diluviennes, n’y sont pas étrangers. On peut aussi citer la hausse des prix des aliments pour le bétail sur le marché mondial. Tous ces facteurs ont induit à la hausse des prix des viandes localement, mettant à mal la poche du consommateur. Cette nouvelle initiative d’importation vise à atténuer la pression sur les prix des viandes en Algérie et à garantir un approvisionnement stable sur le marché national.