Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Agriculture (et Pêche)

Mois du 05/2023

<< juillet 2024 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2



  • 28-05-2023
    -Avec six médailles d’or et onze d'argent, l’huile d’olive vierge extra Dahbia continue d’épater ses concurrents à l’international et impose, à chaque compétition, le label algérien. Après les distinctions obtenues au mois d’avril et au début du mois en cours en Scandinavie, en Turquie, en Suisse et au Japon, l’huile d’olive vierge extra Dahbia a décroché, samedi soir, une médaille d’argent au concours Italy International Olive Oil Contest (Evo-Iooc), portant à 17 le nombre de trophées raflés, dont 15 à l’international.
  • 26-05-2023
    -Très prisée en période estival, la pastèque est parmi les fruits préférentiels des Algériens en cette période. Ainsi, répondant à la demande croissante, l’Algérie enregistre une importante production cette année.En effet, avec un chiffre de production de 2.20 millions de tonnes de pastèques, l’Algérie est à la tête des producteurs arabe de ce fruit, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, FAO.Cette importante production de la pastèque a propulsé l’Algérie au 5e rang des producteurs mondiaux de la pastèque derrière la Chine, la Turquie, l’Inde et le Brésil. En ce sens, la Chine, plus grand producteur mondial de la pastèque, a enregistré un chiffre de 58.96 millions de tonnes de pastèque cette année. La Turquie, quant à elle, est second de la production mondiale avec ses 3.87 millions de tonnes. L’Inde et le Brésil sont 3e et 4e du classement FAO avec 2.49 et 2.27 millions de tonnes respectivement. L’Algérie clôt le podium mondial avec ses 2.20 millions de tonnes en 2023. Dans une étude qui date de 2021, l’Algérie a produit 2.095 millions de tonnes de pastèques. Un chiffre qui a augmenté en 2023 avec les 2.20 millions de tonnes, selon le rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. En se basant sur les données de 2021, la production algérienne de pastèque par personne est de 49.259 kilos. Un chiffre important, mais qui ne reflète pas la consommation moyenne des Algériens, car cette quantité n’est pas exclusivement dédiée au marché national. En 2021, une cargaison de 23 tonnes de pastèques algériennes de la wilaya d’El-Oued a été exportée en France. Consacrant 60?400 hectares à la production de ce fruit, l’Algérie affiche un rendement de 34697,8 de kilogrammes par hectare.
  • 22-05-2023
    -La 21e édition du Salon de l'agriculture, de l'élevage et de l'Agro-industrie "SIPSA-FILAHA & Agrofood" s'est ouverte, à la SAFEX, ce lundi, avec la participation de plus de 600 exposants représentant 38 pays. Le coup d'envoi de cette manifestation économique qui s'étalera du 22 au 25 mai en cours a été donné par le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni et le ministre de l'Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, en présence du ministre sénégalais de l'Agriculture, de l'Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye, dont le pays est l'invité d'honneur de cette édition.
  • 17-05-2023
    -Prévue pour son ouverture le 26 mai prochain, la campagne de pêche du thon rouge s'annonce sous bons auspices. Selon le ministre de la Pêche et des productions halieutiques, Ahmed Bedani, celle filière de la pêche (2023 tonnes à pècher etr 32 thoniers contre 1650 t et 29 thoniers en 2022)contribuera aux exportations de l'Algérie à hauteur de 27 millions USD.
  • 11-05-2023
    -Le ministre de l'Agriculture et du développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni, a indiqué jeudi que 230.000 hectares (ha) ont été mis à la disposition des investisseurs en 2022, dans le cadre du programme de l'agriculture Saharienne.
  • 10-05-2023
    -La dernière mouture de l'avant-projet de loi relative à la protection et à la préservation des terres de l'Etat, adaptée en fonction des directives du président de la République, a été examinée mercredi, lors de la réunion du Gouvernement, présidée par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane. "Dans le domaine de la justice, le Gouvernement a examiné la dernière mouture de l'avant-projet de loi relative à la protection et à la préservation des terres de l'Etat, présenté par le ministre de la Justice, garde des Sceaux", indique un communiqué des Services du Premier ministre. "Cette mouture a été adaptée en fonction des directives édictées par Monsieur le Président de la République lors du dernier Conseil des ministres, notamment à travers l'obligation faite aux autorités locales d'assumer la protection des terres et du foncier récupérés dès les premières heures suivant l'achèvement du relogement de leurs indus occupants, l'application de mesures coercitives à l'encontre de toute personne impliquée ou responsable de l'accaparement de terres de l'Etat, en leur imposant les peines les plus sévères, en sus de la restauration de l'autorité de l'Etat en la matière, en toute transparence, avec la protection des droits des citoyens", ajoute le même source. "Ainsi revu et enrichi, ce projet de texte instaure un nouveau dispositif juridique incluant des mécanismes et des sanctions pénales sévères visant à renforcer la protection et la préservation des terres de l'Etat, compte tenu de la recrudescence, ces dernières années, de voies de fait commises sur ces terres", conclut le communiqué...............................................; --Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafid Henni a présidé mardi à Tindouf l'installation du Conseil interprofessionnel de la filière Argan lors d'une cérémonie célébrant la journée internationale de l'arganier, coïncidant avec le 10 mai de chaque année.