Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Agriculture (et Pêche)

Journe du Mercredi 25/11/2021

<< novembre 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3



-Un poisson-lapin, une espèce de poisson toxique, a été découvert par un pêcheur dans le port d’El Marsa (Est de la wilaya de Skikda), a indiqué jeudi la direction locale de la pêche et des ressources halieutiques. Ce poisson pèse 3,2 kg et mesure 70 centimètres, a-t-on précisé, faisant savoir que les mesures nécessaires ont été prises en coordination avec les services vétérinaires dans un souci de protection de la santé du consommateur. Présentant une denture semblable à celle du lapin, ce poisson vit dans la Mer Rouge et en Méditerranée, selon la même source qui a affirmé que certaines parties de ce poisson comportent une substance toxique dont l’ingestion par l’homme provoque un relâchement musculaire, des nausées et une migraine. La consommation de ce poisson peut même induire un état comateux et conduire à la mort si la personne n’est pas secourue à temps, a-t-on ajouté. ............................................................................. --L'Algérie prend part à la 6ème réunion du comité de pilotage de l'Initiative de la Grande muraille verte du Sahara et du Sahel (GGWSSI) qui se déroule du 23 au 27 novembre courant à Djibouti, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de l'Agriculture et du Développement rural. L'Algérie est représentée à cet évènement par une délégation composée de la directrice de la lutte contre la désertification et du Barrage vert et point focal de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD), Saliha Fortas, et la sous-directrice à la Direction générale des forêts (DGF), Saliha Djerorou, en présence du chargé de mission auprès de l'ambassade d'Algérie en Ethiopie, Djamel Saidani, précise la même source. La réunion vise principalement à élargir et faciliter les consultations sur la mise en oeuvre des différents projets, plans annuels et stratégies. Elle permet aussi l'examen de l'état actuel de la mise en oeuvre de l'Initiative GGWSSI, ses opportunités, ses défis, ses menaces et ses faiblesses tout en fournissant une orientation générale pour les activités à entreprendre en 2022. Dans ce cadre, un programme "riche" a été décliné par les participants. Il prévoit notamment le lancement au niveau africain de l'initiative nationale sur la restauration du Barrage vert qui a été lancé officiellement au niveau local le 17 juin 2021 à M'sila. Pour rappel, GGWSSI est une initiative africaine lancée en 2007 visant à relever les défis posés par la désertification, la dégradation des sols, la sécheresse, le changement climatique et la perte de biodiversité dans les régions sahelo-sahariennes. En 2007 et 2009, deux décisions du sommet de l'Union africaine (UA) ont mandaté la commission africaine pour faciliter et coordonner la mise en oeuvre de l'initiative dans les Etats membres, les Communautés économiques régionales (CER) et les institutions techniques.