Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Agriculture (et Pêche)

Journe du Lundi 31/05/2022

<< mai 2022 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3



-Vingt-neuf (29) thoniers, dont deux de construction locale, participent à la campagne nationale de pêche au thon rouge pour l’année 2022 Lancée officiellement le 26 mai en cours, la campagne en cours est marquée par une hausse du nombre de thoniers passé de 21 navires l’année dernière à 29 actuellement, soit une hausse de 8 navires, selon les explications fournies par le directeur du développement de la pêche au ministère, Amar Belacel. Les thoniers algériens participant à cette campagne ont pris le large, par groupes, vers les eaux territoriales internationales le 22 mai en cours, ajoute le même responsable, soulignant que les deux derniers, fabriqués localement par des compétences nationales, suivront ce lundi 30 mai. La campagne de pêche au thon rouge qui s’étalera jusqu’au 1er juin a objectif de pêcher la part de l’Algérie de thon rouge vivant estimé cette année à 1650 tonnes, soit la même part prévue au titre du plan de pêche adopté par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (ICCAT) depuis 2020..................................................................................................... --Le ministère de l'Agriculture et du Développement Rural a indiqué, ce mardi dans un communiqué, qu'il est "strictement interdit de clôturer les exploitations agricoles par des procédés non conformes aux normes prévues par la loi, et ce, pour assurer leur protection contre toutes formes de risques et de menaces, notamment les feux de cultures. "Dans le cadre du renforcement des procédures de contrôle et de suivi des exploitations agricoles, et conformément à l'article n 71- de la loi n 90-29 du 1er décembre 1990 relative à l'aménagement et à l'urbanisme, le ministère de l'Agriculture et du développement rural informe l'ensemble des investisseurs agricoles qu'il est strictement interdit de clôturer leurs exploitations par des procédés non conformes aux normes prévues par la loi, en plaçant des barrières non transparentes (films en plastique, murs et clôtures de tout type)", est-il précisé dans le communiqué. Selon le ministère, la présente mesure s'inscrit "dans le cadre de la protection des exploitations agricoles contre toutes formes de risques et de menaces, notamment en ce qui concerne les feux de cultures". Il s'agit, également, de faciliter le processus de surveillance, de suivi et d'intervention en cas de besoin et d'urgence, par les agents de contrôle technique afin de leur permettre de contrôler régulièrement les cultures agricoles, ajoute le document. "Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la protection du foncier agricole", a-t-on encore souligné de même source.