Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Energie (et Mines)

Journe du Samedi 18/07/2021

<< juillet 2021 >>
sam dim lun mar mer jeu ven
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6



-La Sonatrach a annoncé dimanche des mesures techniques pour booster la capacité de production du complexe gazier "Touat" dans la wilaya d'Adrar pour atteindre 12 millions de m3, en septembre prochain, ce qui représente sa capacité nominale de production et ce, grâce à une série de mesures prévues à cet effet, a indiqué, dimanche, un communiqué du Groupe "Sonatrach". Dans une publication sur sa page officielle Facebook, le Groupe a indiqué que le Président-directeur général (P-dg), Toufik Hakkar, a effectué, dimanche, une visite d'inspection dans les unités de production au Sud-ouest, en compagnie d'une délégation de cadres supérieurs de la compagnie. M. Hakkar s'est d'abord rendu au complexe gazier de "Touat" où il a écouté un exposé d'évaluation présenté par le directeur du complexe, Slimane Benmaazou sur les activités de l'usine et les mesures prévues pour atteindre la capacité nominale de production estimée à 12 millions de m3 par jour, en septembre prochain, lit-on dans le communiqué. M. Benmaazou s'est ensuite rendu au complexe gazier "Nord de Reggane" où il a écouté un exposé présenté par son directeur, Mohamed Mokhtari sur l'activité et la production de ce complexe (8 millions de m3/jour) et du programme d'investissement futur pour la préservation de la capacité de production de l'usine. Cette visite a été l'occasion de se rapprocher des travailleurs et des cadres dirigeants de ces unités de production, particulièrement les enfants de la région et d'écouter leurs préoccupations socio-professionnelles……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….. ; -Les principaux producteurs de pétrole ont convenu de continuer à augmenter modestement leur production à partir du mois d'août, a annoncé l'Opep dans un communiqué, surmontant le blocage d'un accord par les Émirats arabes unis au début du mois. L'accord prévoit que les 23 membres du groupe Opep+ augmentent leur production de 400.000 barils par jour (bpj) à partir du mois d'août, selon le communiqué, afin de contribuer à alimenter la reprise économique mondiale alors que la pandémie s'atténue. Depuis mai, le cartel a timidement rouvert le robinet d'or noir après 'avoir fortement serré au début de la pandémie de Covid-19, avec un certain succès au niveau des prix -du point de vue des producteurs- puisque ceux-ci ont grimpé. L'Opep+ avait l'intention d'augmenter la production globale de pétrole d'au moins 400.000 barils/jour entre août et décembre et de reporter d'avril 2022 à fin 2022 la date limite de plafonnement de la production. Mais les Émirats arabes unis avaient qualifié l'accord proposé d'"injuste", conduisant à une impasse. Les prix du pétrole, déjà en recul en raison des inquiétudes concernant l'économie mondiale, s'étaient effondrés en avril 2020 avec la propagation du coronavirus qui a mis à mal les chaînes de consommation, de transport et d'approvisionnement mondiales. L'Opep+ avait décidé de retirer 9,7 millions de bpj du marché et de rétablir progressivement l'approvisionnement d'ici à la fin avril 2022, contribuant à faire rebondir le prix de l'or noir