Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Nominations (II/II)

Date de création: 31-12-2016 21:03
Dernière mise à jour: 31-12-2016 21:03
Lu: 462 fois


DEFENSE - ANP – NOMINATIONS (II/II)

(Perdue et reconstruite le 23 septembre 2013. Déjà lue encore 6754 fois)

Date de création: 22-09-2013 15:50
Dernière mise à jour:
04-09-2014 05:00
Lu: 3370 fois

Dernière mise à jour: 18 septembre 2015

Mercredi 25 septembre 2013 (source : site électronique www.tsa-algerie.com: « Entamées début septembre, les restructurations au sein du DRS se poursuivent. Après les changements opérés à la tête de trois principales structures des services de renseignements algériens (DCSA, DSI et DDSE), c’est autour de ces structures de connaître des évolutions internes.

Selon nos informations, sept colonels de la DSCA viennent d’être mis à la retraite. On ignore les raisons de ces changements au sein de cette structure sensible chargée de la sécurité dans les casernes de l’armée nationale populaire (ANP).

La DCSA, qui dépendait du DRS, a été placée, début septembre, sous l’autorité du chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, le général Ahmed Gaid Salah. Le 14 septembre, le général-major Lakhdar a été nommé à la tête de la DCSA, en remplacement du général-major Djebbar, considéré comme un proche du général de corps d’armée Mohamed Mediene, dit Toufik, chef du DRS. Le général Lakhdar occupait jusque-là le poste de responsable du Bureau d’organisation (BO). Un poste qui est désormais occupé par le général Mehenna Djebbar »

- La presse  (Le Soir d'Algérie/Periscoop, lundi 9 décembre 2013 ) rapporte (sans préciser la source d'information) que " trois décrets ont été signés par Bouteflika et qui sont en relation directe avec le fonctionnement de l'institution militaire. La première commission concerne les nominations et les formations au sein de l'armée, la deuxième concerne les grandes acquisitions de l'ANP et enfin celle liée aux questions de sécurité". Et,  elle "rappelle que ces trois commissions sont présidées par le Premier ministre Abdelmalek Sellal et où siègent également le secrétaire général du ministère de la Défense et le Chef d'état-major"     -  La presse (Le Soir d'Algérie, lundi 16 décembre 2013)  rapporte (" de source très bien informée") que "A. Bouteflika vient d'annuler le décret portant institution de commissions spéciales relatives à l'armée et que devait présider le Premier ministre. "...Donc, "les choses resteront en l'état au niveau de l'institution militaire ". Le journaliste rappelle que le Président de la République avait reçu le 10 décembre le vice-ministre de la Défense nationale "qui a présenté un exposé sur la situation sécuritaire du pays, notamment au niveau des frontières

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Selon le site électronique franco-algérien TSA qui cite une  "source sûre" ",  les " décisions prises , le 13 janvier dernier,  de mise à la retraite de quatre hauts gradés du DRS sont effectives depuis ce samedi 1er février" . Le décret "a été signé" et "avec son entrée en vigueur" , "les quatre militaires n’ont plus aucune relation avec l’Armée nationale populaire (ANP)".

Il s'agit, toujours selon le site,  du  " général Djebbar, ancien patron de la Direction centrale de la sécurité de l’armée (DCSA), du général Hassen, ancien patron des troupes d’intervention du DRS, du général Chafik, en charge du pôle économique du DRS et du colonel Fawzi, ancien chef de la cellule de communication du DRS".

-Joradp n°47 en date du 3 août 2014. Décret présidentiel du  23 juillet 2014.

Fin de fonctions du général Abdelkader Aouali, chef d'état-major de la Garde républicaine /  du général Abdelkader Benzekhroufa, chef d'état major de la 1ère RM......remplacé par le général Noureddine Haddad / du général Said Ziad, chef d'état major de la Vè RM.......remplacé par le général Khelifa Ghaouar

et fin de fonctions  du Chef de cabinet de l'ex-ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale , le général-major Rachid Zouine / et du Chargé de mission auprès de l'ex-ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, le général-major Youcef Medkour 

-Joradp n° 29 en date du 31 mai 2015. Décret présidentiel du 17 mai 2015 mettant fin aux fonctions de Chargé de mission auprès du Chef d’état-major de l’ANP exercées par le général Abderrahmane Benseghir , à compter du 2 avril 2015

Lundi 6 juillet 2015 : - La presse rapporte des changements au niveau de la Gendarmerie nationale : Inspecteur génréal, général Ammar Bahloul / 1ère Région de Blida, général Abdelhafidh Abdaoui

 

JO n° 37 du 8 juillet 2015


Décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015 mettant fin aux

fonctions du chef d’Etat-Major des forces navales.

Par décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015, il est mis fin aux fonctions du chef d’état-major des forces navales, exercées par le général-major, Mohammed Lakemeche, à compter du 5 juillet 2015.

 

Décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015 portant nomination du commandant des forces navales.

Par décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015, le général-major,Mohammed-Larbi Haouli, est nommé commandant des forces navales, à compter du 5 juillet 2015.

 

Décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015 portant nomination du chef d’Etat-Major des forces navales.

Par décret présidentiel du 11 Ramadhan 1436 correspondant au 28 juin 2015, le général Mahfoud Benmeddah, est nommé chef d’état-major des forces navales, à compter du 5 juillet 2015.

 

In Joradp n° 41 en date du 29 juillet 2015

Décret présidentiel du  23 juillet 2015

il est mis fin aux fonctions de commandant de la 5ème région militaire, exercées par le général de corps d’Armée Benali Benali, appelé à exercer une autre fonction.

il est mis fin aux fonctions de commandant de la garde Républicaine, exercées par le général-major Ahmed Moulay Meliani, admis à la retraite.

- le général de corps d’Armée Benali Benali est nommé commandant de la garde Républicaine.

Décret présidentiel du  26 juillet 2015

il est mis fin, à compter du 23 juillet 2015, aux fonctions de commandant de la 6ème région militaire, exercées par le général-major Ammar Atamnia.

il est mis fin, à compter du 23 juillet 2015, aux fonctions d’adjoint au commandant de la 6ème région militaire, exercées par le général-major Meftah Souab.

il est mis fin, à compter du 23 juillet 2015, aux fonctions de chef d’Etat major de la 6ème région militaire, exercées par le général-major Omar Karboua.

 

.-  le général-major Ammar Atamnia est nommé commandant de la 5ème région  militaire, à compter du 24 juillet 2015.

le général-major Meftah Souab est nommé commandant de la 6ème région militaire, à compter du 24 juillet 2015.

le général-major Omar Karboua est nommé adjoint au commandant de la 6ème région militaire, à compter du 24 juillet 2015.

Vendredi 24 juillet 2015 ( Source : www.algérie1.com): Le général-major Ahmed Moulay Meliani, commandant de la garde républicaine a été relevé de ses fonctions(…). Il a été remplacé ce jour par le général de corps d’armée Ben Ali Ben Ali, ex-commandant de la 5ème Région militaire

Pour rappel, c’est par décret présidentiel du 7 juillet 2010, que le général-major Ahmed Moulay Meliani avait été nommé commandant de la garde républicaine en remplacement du général-major Abdelghani Hamel lequel avait pris en mains la DGSN.

C’est le deuxième changement au sein du corps de la sécurité présidentielle en quelques heures, puisque le général-major « Djamel », Kehal  Mejdoub, chef de la Direction générale  de la sécurité et de la protection présidentielle (DGSPP), avait été « limogé » de ses fonctions et remplacé par le colonel Habchi Nacer.

Cette mise à l’écart des deux responsables de la sécurité des biens et des personnes et en particulier du Président de la république est-elle en rapport avec ce qui se serait passé le 16 juillet dernier, aux abords de la résidence présidentielle à Zéralda, où des détonations ont été entendues, ce qui a engendré une arrivée spectaculaire de renforts et depuis un renforcement des mesures de sécurité autour de la résidence ? La question reste posée en l’absence d’explications officielles.

La DGSPP est chargée d’assurer la protection personnelle et immédiate du Président de la république, des résidences officielles ainsi que du palais d’al-Mouradia en mission conjointe avec la garde républicaine. Elle met en œuvre également l’ensemble des mesures nécessaires à l’organisation matérielle et à la sécurité des déplacements du président.

La DGSPP est composée d’éléments aguerris du Groupe d’intervention spécial (GIS), considéré comme une unité d’élite d’intervention et de protection. Elle est sous la tutelle du Département du renseignement et de la sécurité (DRS).

-Samedi 25 juillet , le général-major Ali Bendaoud est remplacé à la tête de la Direction de la sécurité intérieure, DSI, ou contre-espionnage), remplacé par le Colonel Abdelaziz (source : Tsa)

Mercredi 29 juillet 2015 :  - Le général-major Souab Meftah est installé par le général de corps d’armée Ahmed Gaid Salah, nouveau commandant de la 6è Région militaire (Tamanrasset), succédant ainsi au général-major Ammar Athmania (communiqué MDN)

Jeudi 30 juillet 2015 : -  Le Vice-ministre de la DN installe (Constantine) le général-major Ammar Athmania dans ses nouvelles fonctions de commandant de la 5è Région militaire , en succession du général de corps darmée Ben Ali Ben Ali

Selon www.algerie1.com, 4 août 2015:-  Le général Boura Rezigue  (« Abdelkader »), a été nommé comme nouveau directeur de la Direction de la sécurité intérieure (DSI), dépendant du département du renseignement et de la sécurité (DRS)

Pour rappel, le général Abdelkader succède au général-major Abdelhamid Bendaoud ( « Ali »)

Dimanche 8 août 2015 : La presse rapporte que « la Présidence de la république a dissout le GIS/DRS.. » (El Watan)

Jeudi 10 septembre 2015 : - Le général de corps d’armée , commandant de la GN, Ahmed Boustila, 71 ans, admis à la retraite, est remplacé par la général –major Menad Nouba, 60 ans

Dimanche 13 septembre 2015 : - Le général de corps d'armée , Mohamed Mediène, dit Tewfik, Chef du DRS/MDN, est admis à la retraite et il est remplacé par le général-major à la retraite (à ce jour conseiller auprès du Président de la République), Athmane Tartag, dit Bachir.

 

Joradp n° 49 du 16 septembre 2015 (Extraits)

 

-Décret présidentiel du 13 septembre 2015 mettant fin aux fonctions de conseiller auprès du Président de la République, exercées par Athmane Tartag, appelé à exercer une autre fonction.

- Décret présidentiel du  1er septembre 2015 mettant fin aux fonctions du chef d’Etat-Major de la 2ème région militaire exercées par le général Yacine Aidoud, à compter du 15 juillet 2015.

- Décret présidentiel du  1er septembre 2015 portant nomination du chef d.Etat-Major de la 2ème région militaire. le général El-Hachemi Bachiri, est nommé chef d’Etat-Major de la 2ème région militaire, à compter du 16 juillet 2015.

- Décret présidentiel du  10 septembre 2015 mettant fin aux fonctions du chef d.Etat-Major de la gendarmerie nationale exercées par le Général-Major Nouba Menad.

-Décret présidentiel du 10 septembre 2015 portant nomination du commandant de la gendarmerie nationale. le Général-Major Nouba Menad est nommé commandant de la gendarmerie nationale.

-Décret présidentiel du  15 septembre 2015 portant nomination du chef d.Etat-Major de la gendarmerie nationale , le général Ammar Bahlouli est nommé chef d.Etat-Major de la gendarmerie nationale à compter du 12 septembre 2015.

 Mercredi 23 septembre 2015 /  www.Algérie1.com  : Le ministère de la défense nationale (MDN) a un nouveau secrétaire général en la personne du général-major Ali . Il était jusque là à la tête de la direction des personnels militaires (DPM) au ministère. Autres départs : Il s’agit du directeur de la Justice militaire, le général-major Mohamed-Laïd Guendouz, et du directeur des Relations extérieures et de la coopération (DREC), Noureddine Mekri, alias Mahfoudh. Par ailleurs, l’inspecteur général de la Justice militaire, le colonel Ahmed Zerrouk, et le procureur militaire de la république du tribunal militaire de Blida, le colonel Madhoui, ont eux aussi été démis de leurs fonctions ajoutent les mêmes sources.

Mardi 13 septembre 2015 : Selon El Khabar ( mardi 13 octobre 2015)

Le nouveau patron du Département du Renseignement et de la Sécurité (DRS), le général-major Othmane Tartag, alias Bachir a procédé à un vaste mouvement dans les différentes directions de l’appareil qu’il dirige depuis le 13 septembre 2015.

-El Khabar (mardi 13 octobre 2015) :  11 officiers généraux et /ou supérieurs du DRS /MDN ont vu une fin de fonctions. Il s’agit du général Amine chargé de la surveillance audio-visuelle, du général Touati, directeur des ressources humaines, du général-major Ali Bendaoud responsable de l’inspection générale, du général Seghir responsable du service technique, le général Lotfi chargé des sports, des affaires sociales et du Hadj (pèlerinage), du général Achour responsable du service économique, du colonel   Abdelkader Khamel responsable du service d’intervention, du colonel Salim Belazoug chargé de la police judiciaire et du général major Hemami ,responsable du service du parc et des équipements.

Bachir Tartag a également mis fin aux fonctions du directeur du cabinet ,le général-major Redhouane ainsi que du général major El Hadj Rafik et du général Tayeb chargé de la formation.

Le  général Youssef chargé du  contre espionnage et le général Abdelkader responsable de la sécurité intérieure ( DSI)sont maintenus à leurs postes

Lundi 25 janvier 2016 : La presse rapporte qu’un décret présidentiel non publiable, en date du 20 janvier, a renommé le DRS en Direction des Affaires de sécurité DAS , rattachée à la Présidence de la République et s’installant dans les locaux de l’ancien Mae. Le général-major à la retraite Athmane Tartag est  maintenu à la tête de la nouvelle structure qui regroupera toutes les anciens services alors rattachés à l’E-M général de l’ANP. Deux directions : Direction générale de la sécurité intérieure, DGSI et Direction de la documentation et de la sécurité intérieure, DDSE. Tartag Athmane est promu Ministre-conseiller, chargé d’assurer la coordination des  services de renseignements de tous les corps de sécurité.

Samedi 30 janvier 2016 : « Le DRS a été dissous et il a été mis en place trois directions générales de sécurité rattachées directement à la présidence de la République » annonce le ministre d’Etat, directeur de cabinet de la présidence de la République, Ahmed Ouyahia. Il précise, en outre,  qu’il s’agit de la Direction générale de la sécurité intérieure, la direction générale de la documentation et de la sécurité extérieure et la direction générale du renseignement technique. Ces trois directions générales sont des « instances de l’Armée nationale populaire (ANP) qui seront rattachées désormais directement à la présidence de la République ».

 Athmane Tartag, qui était chef du DRS, est devenu « Conseiller auprès du président de la République chargé de la coordination des services de sécurité rattachés à la présidence », a-t-il souligné.

 

Mardi 26 juillet 2016 :

 

In Joradp n° 48 en date du 17 août 2016

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437correspondant au 26 juillet 2016, il est mis fin, à compterdu 15 juillet 2016, aux fonctions de chef d’Etat-major du commandement des forces terrestres, exercées par le général-major : Abdelghani Malti.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, il est mis fin, à compter du 15 juillet 2016, aux fonctions de directeur des écoles des cadets de la Nation au département emploi-préparation de l’Etat-major de l’Armée nationale  populaire, exercées par le général-major : Boumediene Mazouz.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, il est mis fin, à compter du 15 juillet 2016, aux fonctions de chef d’Etat-major de la 2ème région militaire, exercées par le général : El-Hachemi Bachiri.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, il est mis fin, à

compter du 15 juillet 2016, aux fonctions d’adjoint au commandant de la 3ème région militaire, exercées par le général-major : Omar Tlemsani.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, il est mis fin, à compter du 15 juillet 2016, aux fonctions de chef d’Etat-major de la 5ème région militaire, exercées par le général : Khelifa Ghaouar.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, le général-major : Omar Tlemsani est nommé chef d’Etat-major des forces terrestres, à compter du 16 juillet 2016.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, le général : Hocine Mehassouel est nommé chef d’Etat-major de la 2ème région militaire, à compter du 16 juillet 2016.

Par décret présidentiel du 21 Chaoual 1437 correspondant au 26 juillet 2016, le général : Abdelhakim Meraghni est nommé chef d’Etat-major de la 5ème région militaire, à compter du 16 juillet 2016.