Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Violence contre enfants -Divers 2017

Date de création: 20-11-2018 11:08
Dernière mise à jour: 20-11-2018 11:08
Lu: 120 fois


SOCIETE- CRIMINAMITE- VIOLENCE CONTRE ENFANTS –DIVERS 2017

 

À travers les chiffres

• Plus de 81 cas d'enlèvements d'enfants ont été enregistrés à l'échelle nationale en 2017.

• Les services de la police judiciaire ont recensé un peu plus de 6000 cas de mauvais traitement sur des enfants.

• Le Réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant Nada, riche de ses 150 associations réparties à travers le territoire national, s’appuie dans son évaluation, certes, sur les progrès en matière de législation, mais surtout sur le bilan du programme
«Je t’écoute» lancé via le numéro vert 3033.

• Les chiffres du réseau Nada font état de :
20.917 appels de détresse d’enfants ;
5.171 enfants ont appelé pour dénoncer une maltraitance physique et morale;
Les agressions et violences physiques ont représenté quelque 934 appels.

• 876 enfants ont appelé à l’aide le réseau Nada pour agression et violence en milieu scolaire, quelque 55 autres pour dénoncer l’inceste.

• Selon l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance, environ 400 enfants sont incarcérés dans les établissements pénitentiaires. Le but visé est de les réinsérer dans les meilleures conditions possibles au sein de la société.
• L’article 2 de la loi 15-12 du 15 juillet 2015 relative à la protection de l'enfance stipule qu'un enfant en danger est celui dont «la santé, la moralité, l'éducation ou la sécurité sont face à un danger susceptible de compromettre son avenir.

• L’Organe national de protection et de promotion de l'enfance reçoit quotidiennement sur son numéro vert «11-11» entre 3 à 4 appels faisant part de cas d'exploitations économiques d'enfants, parmi lesquels certains sont chargés de vendre diverses marchandises au bord des routes.