Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Chômage avril 2016

Date de création: 03-09-2016 14:27
Dernière mise à jour: 03-09-2016 14:27
Lu: 139 fois


TRAVAIL - EMPLOI- CHÔMAGE AVRIL 2016

 Date de première création: 15-01-2015 13:13
Dernière mise à jour: 19-08-2016 22:32
Lu: 198 fois

 

Le taux de chômage en Algérie a baissé à 9,9% en avril 2016 contre 11,2% en septembre 2015, avec une population en chômage estimée à 1,198 million de personnes, selon une enquête de l'Office national des statistiques (ONS). Le plus haut taux de chômage est constaté chez les personnes non diplômés (53,3%), viennent ensuite les diplômés de la formation professionnelle (24,1%) et enfin les universitaires (22,6%). L’ONS précise, par ailleurs, que 66,7% de cette population en chômage est constituée de chômeurs longue durée.
En avril dernier, la population active a atteint 12,092 millions de personnes contre 11,932 millions en septembre 2015. La population occupée (personnes ayant un emploi) a été estimée à 10,895 millions de personnes en avril dernier, composée de 8,83 millions d'hommes (81,1% de la population occupée) et de 2,06 millions de femmes (18,9%).  Le taux de chômage a baissé essentiellement chez les hommes à 8,2% en avril 2016 (contre 9,9% en septembre 2015) tandis que chez les femmes, le taux de chômage a connu une quasi-stagnation en s'établissant à 16,5%. Par tranche d’âges, il a été relevé que le taux de chômage est de 7,5% chez les plus de 25 ans, avec un taux de 5,9% chez les hommes, contre 13,7% chez les femmes. Le chômage a baissé sensiblement chez les jeunes âgés entre 16 et 24 ans. Il est établi à 24,7% en avril dernier, contre 30% en septembre 2015. Par sexe, il a été de 21,8% chez les jeunes hommes et 40% chez les jeunes femmes.
La baisse de chômage a été également constatée chez les personnes sans diplôme. De 9,6% en septembre, il est passé à 8,3% en avril dernier. Le taux de chômage chez les diplômés de la formation professionnelle s’est établi à 12,1%, tandis que le taux de chômage des diplômés de l'enseignement supérieur est évalué à 13,2%, contre 12,3% en septembre. La part des chômeurs qui acceptent des emplois inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 71,6%, ne correspondant pas à leur profil pour 68,4%, des emplois pénibles pour 28,7% et des emplois mal rémunérés pour 73,1%.
Par ailleurs, l’ONS indique que la population occupée, près de 10,9 millions de personnes, est répartie entre 3,11 millions d'employeurs et d'indépendants et 7,58 millions de salariés ainsi que 192 000 aides familiaux. Le secteur public emploie 4,56 millions de personnes (42%) contre 6,33 millions dans le secteur privé et mixte (58%).
En fonction du milieu de résidence, une population occupée de 7,33 millions de personnes travaillent dans le milieu urbain contre 3,56 millions dans le monde rural. Les commerces et services sont le plus grand employeur (61,7% de population active), suivi du secteur du BTP (16,6%), de l'industrie (13%) et de l'agriculture (8,7%).

R. N./APS

Le taux de chômage en Algérie a baissé à 9,9% en avril 2016 contre 11,2% en septembre 2015, avec une population en chômage estimée à 1,198 million de personnes, selon une enquête de l'Office national des statistiques (ONS). Le plus haut taux de chômage est constaté chez les personnes non diplômés (53,3%), viennent ensuite les diplômés de la formation professionnelle (24,1%) et enfin les universitaires (22,6%). L’ONS précise, par ailleurs, que 66,7% de cette population en chômage est constituée de chômeurs longue durée.
En avril dernier, la population active a atteint 12,092 millions de personnes contre 11,932 millions en septembre 2015. La population occupée (personnes ayant un emploi) a été estimée à 10,895 millions de personnes en avril dernier, composée de 8,83 millions d'hommes (81,1% de la population occupée) et de 2,06 millions de femmes (18,9%).  Le taux de chômage a baissé essentiellement chez les hommes à 8,2% en avril 2016 (contre 9,9% en septembre 2015) tandis que chez les femmes, le taux de chômage a connu une quasi-stagnation en s'établissant à 16,5%. Par tranche d’âges, il a été relevé que le taux de chômage est de 7,5% chez les plus de 25 ans, avec un taux de 5,9% chez les hommes, contre 13,7% chez les femmes. Le chômage a baissé sensiblement chez les jeunes âgés entre 16 et 24 ans. Il est établi à 24,7% en avril dernier, contre 30% en septembre 2015. Par sexe, il a été de 21,8% chez les jeunes hommes et 40% chez les jeunes femmes.
La baisse de chômage a été également constatée chez les personnes sans diplôme. De 9,6% en septembre, il est passé à 8,3% en avril dernier. Le taux de chômage chez les diplômés de la formation professionnelle s’est établi à 12,1%, tandis que le taux de chômage des diplômés de l'enseignement supérieur est évalué à 13,2%, contre 12,3% en septembre. La part des chômeurs qui acceptent des emplois inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 71,6%, ne correspondant pas à leur profil pour 68,4%, des emplois pénibles pour 28,7% et des emplois mal rémunérés pour 73,1%.
Par ailleurs, l’ONS indique que la population occupée, près de 10,9 millions de personnes, est répartie entre 3,11 millions d'employeurs et d'indépendants et 7,58 millions de salariés ainsi que 192 000 aides familiaux. Le secteur public emploie 4,56 millions de personnes (42%) contre 6,33 millions dans le secteur privé et mixte (58%).
En fonction du milieu de résidence, une population occupée de 7,33 millions de personnes travaillent dans le milieu urbain contre 3,56 millions dans le monde rural. Les commerces et services sont le plus grand employeur (61,7% de population active), suivi du secteur du BTP (16,6%), de l'industrie (13%) et de l'agriculture (8,7%).