Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Population 2016

Date de création: 02-05-2016 14:31
Dernière mise à jour: 02-05-2016 14:31
Lu: 197 fois


POPULATION- DEMOGRAPHIE – POPULATION 2016

EL MOUDJAHID

Le nombre de la population algérienne a atteint 40,4 millions d'habitants au 1er janvier 2016 contre 39,963 millions d'habitants en 2015(Office national des statistiques - ONS. Mardi 19 avril 2016)

Dans son rapport sur la démographie algérienne, l'ONS observe que l'année 2015 a été marquée par une augmentation conséquente du volume des naissances vivantes qui a dépassé, pour la seconde année consécutive, le seuil d'un million de naissances. En outre, l'année 2015 a également connu une hausse du volume des décès et un fléchissement assez significatif du nombre de mariages contractés comparativement aux dernières années, note le rapport.          
Ainsi, la population résidente totale a connu en 2015 un accroissement naturel de 858.000 personnes, soit un taux d'accroissement naturel de 2,15%. Ce taux avait connu une stagnation entre 2014 et 2015 imputée essentiellement à l'augmentation aussi bien des naissances vivantes que du volume des décès, a relevé l'ONS. En 2015, le nombre de naissances vivantes à atteint 1,040 million alors  que le nombre de décès a été de 183.000, tandis que le nombre de mariages contractés a atteint 369.000.          
Sous l'hypothèse que le rythme de croissance de 2015 se maintiendrait  pour l'année en cours, la population résidente totale devrait atteindre 41,2 millions d'habitants au 1er janvier 2017, pronostique l'ONS.

Evolution des indicateurs démographiques     1990        2015 (ONS) :  
Population (millions)                                     25,022        39,963   
- Nombre de naissances (milliers)               775                 1.040    
- Nombre de décès                                     151.000          183.000    
- Nombre de décès infantiles                        36.270            23.150   
- Nombre de mort-nés                                    16.691           14.620    
- Espérance de vie à la naissance                   66,9 ans         77,1 ans         
/ Chez les hommes                                        66,3 ans          76,4 ans         
/ Chez les femmes                                         67,3 ans          77,8 ans    
- Nombre de mariages                                    149.345       369.074

EL WATAN (20 avril 2016)

 «La population algérienne a atteint 40,4 millions d’habitants au 1er janvier 2016 contre 39,963 millions d’habitants en juillet 2015», a annoncé l’Office national des statistiques (ONS), dans son rapport 2015 sur la démographie algérienne, rendu public hier par l’APS. Pour la deuxième année consécutive, l’année 2015 a vu la naissance de plus d’un million de bébés. Cette augmentation «conséquente» du volume des naissances vivantes, 1,040 million, équivaut à une moyenne de 2800 nouveau-nés par jour, contre 2700 en 2014 et 2600 en 2013.

Ce qui a, logiquement, induit un élargissement de la base de la pyramide des âges. «La superposition des pyramides des âges fait ressortir l’élargissement de la base de la pyramide avec un volume de population des 0-4 ans et des 5-9 ans plus important en 2015, face à un recul du volume des 10-14 ans et des jeunes âgés entre 15 et 24 ans», a détaillé l’ONS.

De même, l’indice conjoncturel de fécondité a connu une hausse, passant de 3 enfants par femme en 2014 à 3,1 enfants en 2015.
Toutefois, l’âge moyen à l’accouchement demeure inchangé, puisqu’il est cette année aussi de 31,8 ans. Et c’est la wilaya d’Alger qui détient le haut du podium national quant à ce baby boom, avec un nombre de naissances qui a atteint les 103 239, tandis que la wilaya de Tindouf ferme la marche avec 1618 naissances en 2015.

Contrairement aux idées reçues, l’Algérie enfante toujours plus de garçons que de filles. Cette année encore, la répartition des naissances par sexe donne 104 garçons pour 100 filles. Ce qui confirme la tendance démographique de ces dernières années puisque, sur les 39,963 millions d’habitants recensés en juillet 2015, le nombre d’hommes est de 20,235 millions alors que celui des femmes est de 19,728 millions. L’autre tendance qui poursuit sa courbe est le fléchissement des mariages.

Ainsi, la nuptialité a enregistré une baisse entre 2013 et 2014, qui s’est poursuivie en 2015 avec un rythme plus soutenu de -4.5%. «Les bureaux de l’état civil ont enregistré une diminution du nombre des mariages en 2015 avec 369 074 unions contractées contre 386 422 en 2014.

Quant aux divorces, il a été enregistré 59 909 ruptures d’unions en 2015, en baisse de 1,5% par rapport à 2014», a énuméré l’ONS.
Pour ce qui est de la population résidente totale, elle a connu, en 2015, un accroissement naturel de 858 000 personnes, soit un taux d’accroissement naturel de 2,15%. «Ce taux avait connu une stagnation entre 2014 et 2015 imputée essentiellement à l’augmentation aussi bien des naissances vivantes que du volume des décès», a relevé l’ONS, qui précise que «le nombre de naissances vivantes à atteint 1,040 million, alors que pour la mortalité générale, le nombre des décès a été de 183 000».

Tandis que les naissances augmentent, les décès ont aussi connu une hausse durant l’année dernière. «La hausse du volume des décès à 183 000 en 2015 (+5,2% par rapport à 2014) a eu un impact sur l’espérance de vie à la naissance qui a enregistré un recul d’un dixième de point par rapport à l’année 2014, en atteignant ainsi 77,1 ans», a noté l’ONS. Cette baisse a toutefois plutôt touché les hommes dont l’espérance de vie est passé de 76,6 ans à 76,4 ans, alors que celle des femmes a connu une stagnation en s’établissant à 77,8 ans.