Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Succès- Algériennes au Moyen Orient

Date de création: 10-08-2015 16:23
Dernière mise à jour: 10-08-2015 16:23
Lu: 197 fois


SOCIETE- ETRANGER- SUCCES- ALGERIENNES AU MOYEN ORIENT

Six Algériennes devenues des stars au Moyen-Orient

samedi 8 août 2015 | Par Ghania Berki / www.tsa-algerie.com ©   

Chanteuses, écrivaines ou mêmes animatrices, ces femmes algériennes bourrées de talents ont choisi de quitter leur pays pour le Moyen-Orient. Ce n’est pas par manque d’amour pour l’Algérie qu’elles ont décidé de mettre les voiles mais pour s’assurer d’une carrière ou juste vivre de leur passion. Au temps où l’Algérie n’a pas pu leur offrir une chance de réussir, le Liban, l’Égypte et le Qatar ont su repérer ces perles algériennes.

TSA a recensé pour vous six d’entre-elles qui ont réussi leur carrière au Moyen-Orient.

Khadidja Benguenna 

Journaliste de profession, Khadidja Benguenna a débuté sa carrière à la télévision algérienne en 1986. Après un bref passage en Suisse, c’est au Qatar qu’elle décide de s’installer pour rejoindre les plateaux d’Al Jazzera en tant que présentatrice TV. Son talent et son courage lui ont permis d’interviewer des grands noms de la politique tels que Dominique De Villepin ou Mouammar Khadafi. En 2007, le magazine Forbes la classe dans le top 10 des femmes les plus influentes du monde arabe et le magazine Arabian business à la 75place pour le même titre en 2014.

 Amel Bouchoucha

 C’est le Liban qui a ouvert ses portes à la jeune chanteuse et actrice, Amel Bouchoucha. Elle a d’abord participé à la cinquième édition de la Star Academy, sortie au huitième prime, elle est aujourd’hui invitée sur le plateau de l’émission en tant qu’artiste reconnue. Talentueuse et persévérante, elle se fait remarquer sur le petit écran après avoir animé une émission musicale sur la chaîne saoudienne Rotana Music. Elle continue sa carrière en jouant un rôle dans une série intitulée « Zakirat El jassad » en 2010. Elle a ensuite enchaîné des rôles principaux et secondaires, dans plusieurs feuilletons syriens et égyptiens. En 2015, elle est élue « meilleure actrice arabe » au Murex d’or et au Delta Awards.

Ahlam Mosteghanemi

À 17 ans, l’écrivaine de renom Ahlem Mosteghanemi anime l’émission poétique El Hamassat sur la radio algérienne. Trois ans plus tard, elle est la première femme à sortir un recueil en langue arabe « Ala Marfa Al Ayam » et fait déjà parler d’elle. Elle quitte l’Algérie pour faire ses études à Paris, mais continue à verser de l’ancre. En 1993 elle s’installe au Liban, d’où son mari est originaire, et fait un tabac avec son roman « Zakirat El Jassad » adapté au cinéma en 2010.Elle est l’auteur de plusieurs Best-sellers et ses livres se vendent par milliers dans le monde arabe.  Elle a obtenu le prix Naguib Mahfoud en 1998 avec son roman « Mémoires de chair », ainsi que le grand prix des écrivains en 2006 avec « Le livre de l’Emir ». Le magazine Arabian Business la place à la 89position dans son classement des femmes les plus puissantes du monde arabe. Elle est aujourd’hui connue comme étant la femme écrivain la plus lue dans le monde arabe.

Fadila Souissi 

Licenciée en civilisation anglaise à la faculté d’Annaba, Fadila Souissi rejoint rapidement l’équipe de l’ENTV en tant que présentatrice. Elle  ne tardera pas à quitter l’Algérie pour s’établir à Abu Dhabi en 1999, où elle reprend sa carrière en présentant le journal télévisé. Sa beauté et son franc-parlé lui permettront d’animer plusieurs émissions. Aujourd’hui, elle est présentatrice du JT sur SkyNews Arabe et son succès est fulgurant.

Kenza Morsli

À peine une année après sa participation à la Star Academy au Liban, Kenza Morsli est devenue une icône de la musique orientale. Repérée par plusieurs célébrités, elle enregistre un duo avec le célèbre chanteur syrien Samo Zean. Elle signe un contrat avec la chaîne saoudienne Rotana pour la diffusion de ses prochains clips. Elle fera aussi partie du feuilleton libanais « Bab el Hara » en 2016.

 Amel Wahby

Amel Wahby, cette chanteuse algérienne qui a grandit à Skikda, fait aujourd’hui partie des plus grandes stars de la chanson orientale. Sa voix douce et son savoir-faire lui ont permis d’intégrer la scène musicale auprès des plus grandes chanteuses libanaises et égyptiennes. Avant de se faire connaître par le public algérien, c’est en Égypte qu’elle a connu ses plus grands succès. C’est aussi dans ce pays qu’elle a résidé pendant plusieurs années, enchaînant les concerts et les tournées dans différents pays du Moyen-Orient.