Nom d'utilisateur:
Mot de passe:

Se souvenir de moi

S'inscrire
Recherche:

Islam -Déclaration d'Alger 2010

Date de création: 08-08-2010 21:27
Dernière mise à jour: 08-08-2010 21:39
Lu: 799 fois


 

 Colloque international - Déclaration d’Alger  26 Safr 1431 (11 février 2010)

 

 

 

Au nom de Dieu Miséricordieux, Tout Miséricordieux
Que le Salut et la Bénédiction d’Allah soient sur notre Prophète Muhammad, sur les siens, ses compagnons et sur tous les Prophètes et Messagers d’Allah

“ O hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle ; nous vous avons répartis en peuples et en tribus. Le plus noble d’entre vous auprès de Dieu est le plus pieux. Dieu est omniscient, en vérité, et bien informé.” Sourate XLIX Verset 13.

Il sied à l’Algérie, très honorée d’accueillir le Colloque international "La Liberté de Culte, un droit garanti par la Religion et la Loi " d’avoir le mirifique honneur d’exposer la présente déclaration afin de réaffirmer son désir constant à souligner la réalité de l'Islam dans son essence en sa qualité de Culte, de législation et de message d’une Civilisation Universelle, annoncée par notre Prophète Muhammad élu guide et envoyé pour le salut et la miséricorde des Mondes.

Cette vérité fondamentale qui se voit aujourd'hui troublée par ceux–là même qui ternissent l'image de l'Islam par ignorance ou de manière intentionnelle, voire par ceux qui représentent mal l’Islam en prônant l’intolérance, l'extrémisme et la violence, notions contraires aux préceptes et enseignements de tolérance de l’Islam et qui s’opposent par la même aux prescriptions de Sa Loi éternelle.

Les algériens et algériennes dont l’esprit et la mentalité ont été forgés par l'Islam depuis son avènement sur leur terre qu’il a illuminée de son éclat infini, ont à travers toutes les ères de leur Histoire, illustré ces valeurs et ces significations en les incarnant et n’ont eu de cesse de souligner cette image lumineuse inhérente à l'Islam.

L’Algérie, qui a subi par le passé les préjudices du colonialisme, et a vécu par le temps présent, les dangers et épreuves de l'Extrémisme et de la violence aveugles, jouit pleinement au jour d’aujourd’hui, - Louange à Allah -, de la sureté, de la sécurité et de la stabilité, et l’ami autant que le frère l’ont acclamée, témoins qu’ils sont, de son ascension et de son accession à une renaissance totale et globale.

L’Algérie, est aujourd’hui confiante en son présent et optimiste quant à son avenir, dans sa quête d’édification d’une société islamique moderne, authentique de l’authenticité des enseignements de Tolérance que lui inspire l'Islam, ces préceptes qui concourent à la Liberté, à la Dignité de la personne humaine et à la coexistence, aussi bien qu’à la fraternité et au dialogue, ainsi qu’à l'ouverture et l'acceptation de l’autre et du respect de ses droits et de ses libertés notamment et particulièrement la Liberté de Conscience.

Il n’est donc et certes pas surprenant que l’Islam à travers ses préceptes et ses enseignements bénisse toute initiative et tout effort œuvrant à réviser la perception faussée et les interprétations casuelles faites de la lecture des « fins de sa Législation » ou plus expressément des « Objectifs de la Charia » que se forgent les uns et les autres.

Lesquels préceptes se sont avenus aux fins de l’accomplissement du Bien de l'Humanité entière dans une approche de cohérence et d'unité du genre humain, où les hommes, fils d’Adam et d’Eve se savent égaux dans leurs droits et leurs obligations, et œuvrent tous ensemble à faire régner les principes de Liberté et de Justice et à propager la Sécurité et la Paix dans le monde, en consensus approuvé par tous, et sur la base d'un dialogue prolifique et pragmatique entre les Religions, les Cultures et les Civilisations du Monde.

La genèse des religions divines est une et seule, et c’est dans cet esprit que le Saint Coran nous invite à croire en tous ses prophètes et ses messagers sans distinction ni discrimination.
“Le messager a cru à ce qui lui a été révélé par son Seigneur ainsi que les croyants. Tous ont cru en Dieu, en ses anges, en ses Ecritures et en ses envoyés. Nous ne faisons aucune différence entre ses apôtres. Ils ont affirmé : « nous avons entendu et nous avons obéi. [Nous te demandons] pardon, Seigneur ! vers toi est le devenir !»” Sourate II Verset 285.

L’Islam a honoré la personne humaine, l’a sacralisée, indépendamment de sa religion, de son genre social ou de la couleur de sa peau.
“Certes, nous avons honoré les hommes, nous les avons portés sur terre et sur mer ; nous leurs avons procuré d’agréables [nourritures], nous leur avons donné la précellence sur la plupart de nos créatures.” Sourate XVII Verset 70.

Et Afin de donner un sens organique à cet honneur dans les comportements tant individuel que collectif, l’Islam a dès lors appelé à la Tolérance, à la Bonté et à l’Indulgence.
“La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse la [mauvaise action] par une [action] meilleure. Alors, celui dont tu es séparé par une inimitié deviendra [pour toi] un ami chaleureux. ” Sourate XLI Verset 34.

Il a également appelé au respect des Chartes et Pactes universaux et à l’observance de leurs fonds et de leurs teneurs.
“ Soyez fidèles à vos engagements envers Dieu, une fois que vous les avez contractés ! Ne trahissez point vos serments après les avoir solennellement prêtés, en prenant Dieu [comme] garant [de leur observance] contre vous !” Sourate XVI Verset 91.

Nous croyons, nous les musulmans que notre illustration de ces principes, de ces valeurs et de ces significations, c’est cela même qui nous permettra d’adhérer efficacement et de manière tant active que prolifique et honorable à la société humaine moderne et à la contribution à son progrès, et nous permettra de donner une image réelle de la communauté musulmane, telle que la veut l’Islam dans son interaction avec les autres, dans un esprit d’harmonie où tous concourent ensemble au bien-être, à la probité, à la Sécurité et à la Paix pour le bonheur de tous.

Se révèle alors, pleinement la responsabilité des Savants de l’Islam, en leur qualité de garants dans la mise en exergue de ces réalités, plus que nul autre, afin d’éclairer les générations futures, et de les prémunir contre l'ignorance, le Fanatisme, la dépendance, l'extrémisme et la violence.

Ces Savants se doivent ainsi d’aviser les générations à venir de leur responsabilité quant à la présentation qu’ils feront de l’Islam tel qu’il est : Paix et sécurité pour l’Humanité, afin qu’elles élèvent leur nation et prennent pour modèles leurs prédécesseurs qui ont fondé une civilisation universelle qui a, quant à elle, honoré la personne humaine en tant que telle, et qui à ce titre, ordonne le bien, réprime le mal et croit en Dieu, de sorte à incarner à juste titre, ce que le Saint Coran a décrit comme la meilleure nation qui se manifesta aux gens; à la condition que s’imprime dans les esprits de nos générations à venir que cette distinction ne puisse se faire qu’à travers une prééminence de la Civilisation et non par héritage.

 

 

Note de rappel : - Le 10 février 2010 a eu lieu  un Colloque international , à Dar El Imam d'Alger, sur " l'exercice des cultes , un droit consacré par le religion et la loi". Selon le ministre des Affaires religieuses, "le libre exercice des cultes est garanti en Algérie". Pour sa part, l'archevêque d'Alger, Ghaleb Bader, présent, paraît, selon la presse, "très inquiet de la situation" tout en se disant un peu soulagé par le discours tenu par les autorités algériennes et les intervenants lors de cette rencontre.